Tout est prêt pour la Coupe du monde la plus attendue

 

Après les journées de mesure, la flotte J80 se prépare à faire une première lecture du plan d'eau ce lundi avec la course d'entraînement.

"Cela fait des années que Baiona n'a pas accueilli de Coupe du monde et toute l'équipe est déjà impatiente d'y participer" , déclare Roy Alonso, directeur sportif de Monte Real.

"Jene pourrais pas citer les favoris pour le titre à ce stade. Il yaura beaucoup d'équipes qui se battront pour gagner et notre objectif est d'essayer d'être l'une d'entre elles" - Rayco Tabares, skipper de l'hôtel Princesa Yaiza et vainqueur de cinq championnats du monde.

Les J80 reviennent à Baiona - Photo Lalo R Villar

Tout est prêt pour le début du Championnat du Monde J80 organisé par le Monte Real Club de Yates avec le parrainage de Turismo de Galicia. Quelques heures avant le premier jour de compétition, le Monte Real Club de Yates a travaillé à un rythme effréné ce week-end pour finaliser les préparatifs du grand événement de la saison en Galice.

Les comités, le bureau des régates, les marins et toute l'équipe d'organisation du club ont travaillé d'arrache-pied ces dernières semaines pour rendre possible un événement qui réunira cette semaine à Baiona près de 80 équipes avec 400 marins de 43 nationalités, représentant les cinq continents. Un véritable défi organisationnel pour le club, qui compte déjà les heures avant le début de la compétition. "Cela fait des années que Baiona n'a pas préparé de championnat du monde et je pense que toute l'équipe attend avec impatience le début et le succès de l'événement", déclare Roy Alonso, directeur sportif de Monte Real.

"Les préparatifs sont très intenses, en particulier pour le sprint final. De l'équipe du club aux comités nationaux et internationaux, ils ont travaillé très dur sur l'organisation ces derniers jours. Nous sommes une équipe assez importante, car au final, entre les marins, le bureau et tous les techniciens qui travaillent au jour le jour, nous serons entre quinze et vingt personnes, et une fois que le Championnat du Monde commencera, nous serons plus de 40 à travailler exclusivement pour la régate", ajoute Alonso.

Roy Alonso le jour précédent du Championnat du Monde J80 Baiona 2023 - Photo Antía Martínez

De leur côté, les équipages se sont également préparés minutieusement ces derniers jours et l'atmosphère de compétition est déjà palpable sur les pontons de Monte Real. Au cours du week-end, chacune des équipes a achevé les derniers préparatifs avant le début du championnat du monde et s'est empressée, ces dernières heures, de tout mettre en place pour se battre pour le titre le plus important de la saison. Un titre qui sera sans aucun doute très disputé.

"Je n'ai pas pu dresser la liste des favoris pour le titre aujourd'hui, car je pense que la flotte est très forte et qu'il y a beaucoup de bateaux avec des options", a déclaré Rayco Tabares, skipper de l'hôtel Princesa Yaiza, aux îles Canaries.

Rayco Tabares est l'Espagnol le plus titré en J80 - Photo Antía Martínez

Avec cinq titres mondiaux derrière eux et après avoir remporté le Trophée Prince des Asturies il y a quinze jours sur le même parcours que celui où se déroulera le championnat du monde, ils font partie des équipes qui ont le potentiel de se battre parmi les équipes de tête.

"Il y aura beaucoup d'équipes qui se battront pour gagner et notre objectif est d'essayer d'être l'une d'entre elles.Nous avons un parcours très difficile, ce qui rendra la compétition encore plus amusante et divertissante", ajoute le natif de Lanzarote.

Rayco Tabares et Roy Alonso cet après-midi à Baiona - Photo Antía Martínez

Après les journées de mesure et de scellement des équipes, ce lundi sera le premier contact sur le plan d'eau avec la célébration de la course d'entraînement, une régate d'entraînement.

Une occasion pour les concurrents de se mesurer à la zone où se dérouleront les courses à partir de mardi, et tout semble indiquer que le grain qui s'abat sur les Rías Baixas ce dimanche avec de la pluie et de fortes rafales de sud fera place à une journée plus calme, avec des conditions de vents légers d'ouest au cours de l'après-midi.

Le temps sera mitigé dans les Rías Baixas - Photo Rosana Calvo

Le championnat du monde J80, bien plus qu'une régate

Les quelque 80 équipes inscrites comprennent des marins de plus de quarante pays. Chacun d'entre eux viendra à Baiona pour profiter non seulement de la compétition, mais aussi du riche patrimoine, de la gastronomie et des paysages que la Galice peut offrir tout au long de l'année.

Pendant les cinq jours de l'événement intercontinental, la flotte s'affrontera sur le parcours de course situé face au paradis naturel des îles Cíes, tandis qu'à la fin de chaque journée, l'activité se déplacera vers le village de Monte Real, où les participants pourront déguster les meilleurs produits locaux de la Calidade galicienne.

La Galice, les Rías Baixas et Baiona sont prêtes à vivre l'événement nautique le plus attendu de 2023.

La flotte J80 devant les Cíes - Photo Jacobo Bastos